Enduits décoratifs

Les techniques appartiennent depuis des siècles au patrimoine de l’humanité et ont été transmises d’ateliers en chantiers par les maîtres aux élèves.

L’analyse des lieux, la préparation des supports, l’élaboration des recettes sont des étapes qui ont chacune ont leur importance pour un résultat final attendu. Une préparation méticuleuse ou chaque geste compte. Mais la magie, le plaisir, le secret d’atelier résident dans les matières, leur osmose, leur application, c’est une véritable mise en scène…

J’affectionne particulièrement le travail de la chaux, ce matériau noble naturel et intemporel utilisé depuis des millénaires par toutes les civilisations anciennes (égyptiens, grecs, romains, incas, mayas, chinois…). Son rendu soyeux crée une atmosphère douce et chaleureuse.

La poudre de marbre, le blanc de Meudon, le talc apportent le grain à l’enduit.

Les pigments tels que les ocres, les terres, les oxydes offrent un panel de nuances, de couleurs, d’effets illimités.

Parmi les enduits décoratifs, une grande famille celle des stucs : le Marmorino, le Montovano, le Catalan, le stuc marbre « véritable reconstitution d’un marbre » vous sont proposés sur échantillons.

Pour l’univers du bain, de la sensualité et du charme, la douceur des couleurs du tadelakt, sa matière incomparable à nulle autre est générateur de bien-être.

Avec en prime un (incision de l’enduit final pour faire réapparaître l’enduit du dessous) qui peut se dérouler comme une frise d’après un motif à répétition préparer au préalable selon la technique du poncif.